Acrostiche "Confinement et Jardin"

Par Carole-Claudine Herard | Publié le 5 avril
Arrière-plan

Acrostiche : "Confinement et Jardin"

C’est mon jardin chéri potager et fleuri
Orné de bancs de bois artisanés par moi
Rien de quelconque valeur, rien d’époustouflaillant
On passe devant mes arbres, trop nombreux, on le dit
Ni plastique, ni fer forgé, mais du mélèze noirci
Accueil sans courbettes, faites mon jardin vôtre
Violettes blanches et violettes bleues, sans violettes d’un blanc-bleu
Il n’y eut de tondeuse jamais, sur mes herbes, depuis le commencement
Rien que des rochers, des œillets, des joubarbes… des prés de nos montagnes
Une et quelques allées en gravier du Pont Blanc
Si, venez voir, un banc vous y attend.

Carole

Vous voulez réagir à cet article ?