Avancer en formation = accepter les contradictions.

Les politiciens ont-ils encore un pouvoir ?

Par Jeanne de la lune | Publié le 27 février
une

Il ya quelque temps, j’étais très fière d’avoir compris le mode de financement des partis. Il favorise une politique pour les riches en reconnaissance de leurs dons de campagne. Cela m’avait donc donné l’occasion de m’indigner. Il s’agit de changer tout cela et oeuvrer pour un autre mode de financement, plus démocratique, accessible à tous, et j’avais la noble impression de faire " un peu" de politique.

Or, ces temps-ci au hasard des pages Internet, un politicien modéré ( Yves Jégo, ex. UDI-Modem) interviewé par thinkerview, a complètement bouleversé mon plan de guerre...
A notre époque, dit-il la politique n’est que mensonge, elle fait des promesses, mais elle est en fait, totalement impuissante. Essentiellement pour deux raisons et deux obstacles majeurs.

En premier lieu, à cause de la finance. Petit passage à écouter .

Et en second lieu à cause de la toute puissance des hauts-fonctionnaires de l’ Administation. Autre petit passage à écouter.

Alors, persister dans l’effort de formation ou se résigner à flotter dans cet océan de contradictions ?
L’interview s’appelle : " La France en cours de tiers-mondisation ? " Très intéressante.

Vous voulez réagir à cet article ?