D’où y sort çui-là ? Qui c’est c’gars-là ? Qu’est-ce qu’il veut ce mec-là ?

Je suis le deuxième qui monte dans le véhicule, la photo est prise d’un peu loin...

Par Patrick FAURE | Publié le 1er avril

Les Champs Libres, média local, participatif, indépendant, qui vise à la libre expression.
C’est une participation dont « je rêve » depuis longtemps.
Même s’il existe beaucoup d’initiatives alternatives, je n’ai jusque-là, rien repéré qui corresponde au modèle qui « m’habite ».

Pour moi, l’information et la communication sont des urgences de notre société et de notre civilisation.
Communiquer et informer autrement.
C’est-à-dire que le point de départ n’est pas le même, le chemin est différent et la destination est une création, celle qui nous permettra, à tous, planétairement de vivre (enfin) l’harmonie et la créativité.

Communiquer :
A partir de son intériorité, de son unicité sur ce qui fait sens pour soi et qui participe à nous relier à autre(s) que soi.
En s’adressant à ces autres, en considérant, autant que possible, ce qu’ils sont et là où ils (en) sont.
Communiquer un souffle de vie qui incite et favorise l’union plutôt que les divisions (si faciles et si généralisées) et l’engagement dans la créativité libérée plutôt que des revendications attentistes.

Informer :
C’est déjà parvenir à repérer la désinformation, soit organisée, soit transmise (depuis parfois des générations) inconsciemment et culturellement, traditionnellement… Elle porte généralement le masque de « l’information ».
Désapprendre pour pouvoir apprendre.
Amener à prendre conscience de nos conditionnements qui faussent notre appréhension et notre transmission de l’Information.
Informer VÉRITABLEMENT sur toutes les idées, initiatives, créativités et créations qui fusent constamment dans nos vies personnelles, notre environnement social, local et plus largement, sans frontières.
Pour ainsi les encourager, les valoriser, les donner en exemple et en écho, leur donner la VIE qu’elles méritent et qu’elles doivent avoir pour REMPLACER progressivement (mais sûrement) le modèle autodestructeur actuel.

Voilà ce qui m’intéresse.
Fraternellement,

Vous voulez réagir à cet article ?