Plus jamais ça 05 "Construisons le monde d’après” (Communiqué)

3 rencontres ouvertes à tous : Urgence sociale // Démocratie sanitaire // Construire l’après

Par Bertrand Hérisson | Publié le 27 avril

Les politiques néolibérales menées depuis des décennies par les gouvernements successifs pour promouvoir un système économique destructeur ont conduit l’humanité et l’environnement au bord du chaos. La pandémie actuelle est la dernière manifestation dramatique de cette réalité. A cela s’ajoute, pour la France, l’incurie d’un gouvernement qui, averti, depuis deux ans, de la pénurie de masques, de l’absence de plan de prévention des épidémies - abandonné par ses prédécesseurs au nom de la "nécessaire rigueur budgétaire"- a préféré fermer les yeux. Sa gestion de l’épidémie, depuis deux mois, est marquée par une succession de mensonges et d’injonctions contradictoires. Il navigue à vue entre nécessité sanitaire et volonté de relancer, quoiqu’il en coûte, l’économie dans les meilleurs délais, bien décidé à faire payer une nouvelle fois la crise économique née de l’épidémie aux salarié-e-s du privé et du public, aux indépendants, aux artisans et commerçants, aux chômeur(se)s et retraité(e)s.

Face à cette situation où s’accumulent les menaces sanitaires, écologiques et sociales, la responsabilité de ceux et celles qui refusent que le monde d’après soit le monde d’avant est engagée. C’est pour répondre à cet enjeu qu’un réseau de citoyens et d’organisations syndicales, mutualistes, associatives et politiques s’est constitué dans les Hautes Alpes, en référence à l’appel "Plus jamais ça", lancé par 18 responsables associatifs et syndicaux. Après une première visioconférence qui s’est tenue le jeudi 23 avril à laquelle ont participé près de 40 personnes venues de l’ensemble du département, il a été décidé de se concentrer dans l’immédiat sur l’urgence sociale et la question du déconfinement, sans oublier la nécessité de commencer à penser et préparer le monde d’après.

Nous proposons trois nouvelles rencontres en visioconférence, ouvertes à tous :

  • Sur l’urgence sociale le jeudi 30 avril à 18h : près de 20000 personnes vivent en dessous du seuil de pauvreté dans les Hautes Alpes, avec la perte de revenus liée au déconfinement, beaucoup d’entre nous voient leur situation se dégrader. Sans se substituer aux organisations humanitaires, le réseau veut créer des synergies, aller à la rencontre des plus précaires et exiger auprès des collectivités locales et de la préfecture que les fonds prévus soient débloqués dans les meilleurs délais. C’est un monde solidaire que nous voulons pour demain.
  • Sur le déconfinement (la démocratie sanitaire), le lundi 4 mai à 18h : nous sommes traités comme des enfants, au mieux comme des spectateur-trice-s impuissant-e-s attendant l’oracle présidentiel. C’est insupportable, les citoyen(ne)s doivent prendre leurs affaires en main et être partie prenante des décisions à venir. C’est une question fondamentale qui illustre le besoin profond de reconstruire une démocratie véritable.
  • Sur le monde d’après que nous voulons construire, le vendredi 8 mai à 18h  : Commençons dès à présent à confronter nos propositions.

Rdv visio sur ​https://meet.jit.si/plusjamaisca05

Le réseau est en formation, il demeure ouvert à toutes celles et ceux qui veulent s’y joindre et participer à sa construction et à celle d’un monde d’après, solidaire, démocratique et écologique.

Réseau plus jamais ça 05, construisons le monde d’après, constitué de citoyen-ne-s et d’organisations dont la liste n’est que provisoire (ATTAC, la CGT, la FSU, Sud solidaires, UCL 04/05, Alp’ternatives, les collectifs Jaune Toujours, Intersanté des Alpes du Sud, Printemps heureux, la Mutuelle de France Alpes du sud, Ensemble !, la FI, Gap autrement, Guillestre demain, le PCF)

Pour prendre contact avec nous : laurenteyraud1@gmail.com, herissonbertrand@orange.fr

Vous voulez réagir à cet article ?