Prions, mais uniquement là où c’est autorisé !

Par Patrick FAURE | Publié le 1er avril
Prions

Voir l’image avant de lire l’article : un trader à la bourse de New York (Etats-Unis), le 18 mars 2020.

En la période, tous les lieux de cultes sont fermés. SAUF...
Sauf le premier d’entre eux.
Celui pour lequel tous se mettent à genoux et prient son abondance.
La réalité du Dieu occulte enfin dévoilée.

Je préfère m’adresser au patron plutôt qu’à ses saints.
Aussi, je ne suis adepte d’aucune religion ou autre dogmatisme.

NB : Si la photo qui est un lien relié à www.francetvinfo.fr venait à ne plus être visible, cet article serait supprimé. Photo de BRYAN R. SMITH / AFP

Vous voulez réagir à cet article ?