Quand t’es dans le désert

The tangerine dream

Par Herbé | Publié le 15 juin
Mandarinier aux portes du désert

Mon corps crie sa soif de vie.
Elle est là, je sens sa douce peau d’orange.
Je vois ses fragrances d’agrume.
J’entends sous mes doigts, le craquèlement de sa délicate peau.
Mon corps exhale l’envieuse soif de son suc.
Je caresse le velouté de sa peau,
J’adopte sa chaude rondeur, ma langue s’en délecte.
Je goûte.
Sa chair juteuse m’éclabousse enfin.
Ma gorge brûlée de soleil avale le pulpeux liquide.
L’eau à la bouche, ma soif à peine satisfaite, mon insatiable corps crie encore, encore …

Chic et Bohême, à Montpellier
le 17 décembre 2015

Vous voulez réagir à cet article ?